3 juin 2020

Les recherches ont bien avancé et le coronadémon est de moins en moins présent. Voilà ce que j’ai découvert :

  • Le coronadémon agit sur les voies respiratoires des vivants, mais pas seulement
  • La salive de dragon à plumes ferait un antidote particulièrement efficace
  • Pour maximiser l’efficacité de la salive de dragon à plumes, il faudrait l’associer à un mélange que j’ai créé et que j’ai nommé « anticoronamaladioforme » ou plus simplement « anticorona ».

J’ai également trouvé des traces très fraiches de dragon à plumes dans la forêt aux elfes. S’il y a ce dragon pas loin, je pourrai arrêter la « pandémie démonique »…

 

PS : « pandémie démonique », c’est une pandémie de démons.